vendredi 7 octobre 2016

Fire Sermon de Francesca Haig


Fire Sermon 

Francesca Haig

Tome 1 

 
Dans un monde post apocalyptique, les Hommes ne donnent plus naissance qu’à des jumeaux, une fille et un garçon. Pour un être parfait, nommé Alpha, se trouve son contraire, l’Oméga, qui souffre de malformations physiques. Ils sont rejetés loin de la société des Alpha, dans des terres arides et désolées.

Déclarée Oméga à l’âge de treize ans, Cass est chassée de la demeure où elle a toujours vécu, et doit aller vivre dans une colonie d’Oméga. Alors qu’elle peine tant bien que mal à se faire accepter par ses pairs, elle est enlevée par un commando de soldats Alpha. Ces derniers sont à la solde de son frère jumeau, Zach, un puissant membre du gouvernement. Il désire en effet trouver une île mystérieuse qui serait le siège d’une possible résistance Oméga, et il a bien l’intention de forcer Cass à l’aider.

La jeune femme dispose d’un don très particulier et rare : au lieu de souffrir d’une malformation physique, elle peut lire l’avenir ou voir le passé, débusquer des passages secrets ou sentir la présence d’un ennemi. C’est un devin, un être rejeté par les Oméga car il ne dispose pas de malformations quelconques, et craint par les Alpha pour sa capacité à percer les secrets de l’avenir.

Mais dans cette quête, les deux jumeaux doivent rester en vie, car si l’un meurt, l’autre succombera à son tour.

Le roman de Francesca Haig fut une bonne lecture. J’ai trouvé l’idée des jumeaux originale. Leur relation basée sur un mélange d’amour et de haine est très bien rendue. Le passage où l’auteur relate le moment de la dissociation des jumeaux est plein de tension, nous appréhendons mieux la perversité du système. Malheureusement, quelques longueurs rendent la lecture moins agréable. Ce tome 1 nous permet davantage de nous faire une idée de cet univers post apocalyptique que de nous plonger dans une aventure trépidante. En effet, même s’il y a bien quelques moments de tensions durant l’intrigue, Francesca Haig décrit beaucoup le quotidien des personnages, leur routine, ce qui casse le rythme du récit.

La fin de ce tome 1 m’a un peu déçue car le combat contre l’un des grands « méchants » de l’histoire n’a pas été aussi spectaculaire que je l’avais escompté, au contraire. Nous sentons que l’auteur réserve beaucoup d’éléments pour la suite de l’histoire.

Nous avons donc un tome 1 qui manque un peu de rythme mais le deuxième volume semble très prometteur.

Fire Sermon de Francesca Haig publié aux éditions Hachette.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire