mercredi 7 septembre 2016

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage par Haruki Murakami.

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage.

Haruki Murakami

Merci à la booktubeuse Lemon June d'avoir tourné une superbe vidéo qui m'a donné envie de lire ce livre !

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage/ Haruki Murakami

Depuis toujours Tsukuru Tazaki se considère comme un homme sans couleur. En effet, ses quatre amis ont tous un nom de famille qui porte le nom d'une couleur : Bleu, Rouge, Noire et Blanche. Même si cette différence infime le gêne, cela ne l'empêche pas d'être très amis avec ses camarades de classes. Le groupe est en parfaite harmonie jusqu'au jour où Tsukuru quitte sa ville natale pour aller à l'université de Tokyo. 

Alors qu'il rentre pour les vacances, ses amis lui font comprendre qu'ils ne veulent plus le voir. Que s'est-il passé pendant son absence ? Cette question va hanter le jeune homme toute sa vie. Arrivé à l'âge adulte, il va faire la connaissance de Sara, une femme brillante qui lui donnera le courage d'affronter son passé.

Le livre de Murakami est un coup de coeur ! L'intrigue, bien qu'elle soit lente, tient en haleine. Murakami prend le temps de décrire l'amitié ente les personnages la descente aux enfers de Tsukuru lorsqu'il a été rejeté. Cela n'est pas ennuyeux, au contraire, nous avons d'autant plus envie savoir la résolution du mystère.

Lorsque celle-ci nous est donnée, nous sommes assez surpris. Cela ne semble pas convenir avec la tranquillité du récit, les relations amicales fortes, mais Murakami traite le sujet avec délicatesse, sans tomber dans le sordide, il nous épargne les détails inutiles, que la solution s'intègre parfaitement à l'histoire.

Tsukura va également se rendre compte qu'il n'est pas dénué de couleur, au contraire, il est doté de qualités qui en font quelqu'un de précieux. Le personnage de Sara est sympathique. Cette femme mystérieuse, belle et élégante, suscite l'admiration chez le lecteur. Elle s'intéresse beaucoup à l'histoire entre le jeune homme et ses amis, Sara est assez secrète. Malgré cela, à la fin de l'oeuvre, nous sentons qu'une relation est possible entre la jeune femme et Tsukuru.

Ce dernier est très touchant par sa fragilité et son manque de confiance en lui. Nous avons envie de lui crier : pourquoi n'as-tu pas cherché à comprendre la raison de ton rejet plus tôt, et dans le même temps, nous désirons le soutenir, le consoler. Murakami joue avec les couleurs (mis à part les quatre amis de Tsukuru, d'autres personnes ont également des noms colorés). Le livre nous apparaît donc comme une peinture.

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage par Haruki Murakami publié aux éditions 10/18.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire