lundi 31 juillet 2017

Les Porteurs #1-Matt de Cat Kueva

Les Porteurs

 

 #1-Matt

 

  Cat Kueva

 


Les Porteurs #1-Matt / KuevaSuite à une explosion nucléaire, tous les humains naissent hermaphrodites. A 16 ans, chaque adolescent choisit s’il veut devenir un homme ou une femme. Matt attend avec impatience son opération pour devenir un homme, mais peu de temps avant celle-ci, un évènement va modifier toutes ses espérances. Et si l’opération n’était pas possible pour Matt ? Ses médecins lui dissimulent-ils quelque chose ? N’y a-t-il aucun traitement ?

Cette dystopie est très intéressante puisqu’elle aborde la question du genre, ce qui, à ma connaissance, est une première dans les romans post-apocalyptiques. L’auteur fait attention à chaque détail pour rendre son univers crédible : elle évoque les vêtements neutres des pré-Séza, les personnes qui n’ont pas encore subi l’opération, donne à ses personnages des prénoms mixtes ou qui n’indiquent pas leur genre.

Cat Kueva nous fait également prendre conscience des paradoxes de cette société : si elle affirme qu’elle ne fait pas de différences entre les filles et les garçons, que les personnes hermaphrodites jouent aussi bien à la poupée qu’au foot, dès que les individus choisissent leur sexe, ils doivent impérativement adopter une attitude féminine ou masculine.

C’est ce que va découvrir Flo, une amie de Matt qui a choisi, après bien des hésitations, de devenir une fille. Ses camarades de classes sont en effet dégoûtées par le fait qu’elle ne s’épile pas !

De plus, nous comprenons que les habitants de cette société sont surveillés par les médecins et les dirigeants. Les personnes ne souhaitant par forcément subir l’opération ou désirant recourir à d’autres traitements que des hormones de synthèses, sont souvent arrêtées. Sans compter que des "malades" nommés les Porteurs ne semblent pas forcément avoir besoin de médicaments pour se transformer en homme ou en femme...

Cette série semble très prometteuse, malheureusement l’auteur ne s’attarde pas assez sur les personnages et les évènements, tout semble arriver très rapidement, sans être développés. Les amis de Matt notamment, ne sont pas très présents, alors qu’ils semblent avoir des personnalités intéressantes.

Certes, quelques chapitres sont consacrés aux questionnements de Flo, mais j’aurais aimé que Cat Kueva prenne le temps de se pencher sur Gaëlle, la petite amie de Matt. Dans ce tome 1 elle n’apparaît que comme la personne prête à aider l’être qu’elle aime et rien de plus. Il y a aussi deux autres camarades de notre héros qui sont à peine nommés.

Mais j’ai bon espoir que ces bémols disparaissent du tome 2 qui se nomme justement #-2 Gaëlle.

Enfin, le point fort de ce roman est son côté addictif. Je l’ai dévoré en quasiment une journée. C’est donc une dystopie originale que je vous encourage à découvrir. Malgré les défauts que j’ai pu évoquer plus haut, mon avis reste positif !

Les Porteurs #1-Matt de Cat de Kueva publié aux éditions Thierry Magnier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire