Suivez-moi sur les réseaux !

samedi 8 mai 2021

Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

 

Les enfants sont rois

 

Delphine de Vigan



Ayant grandi en regardant la première émission de téléréalité Loft Story, Mélanie, rêve elle aussi de célébrité et de gloire. Alors qu’elle devient mère de deux enfants, Kimmy et Sam, elle atteint finalement son objectif lorsqu’elle ouvre une chaîne youtube entièrement dédiée à ses enfants. Filmés toute la journée en train de déballer des cadeaux ou au cours de leurs achats dans les magasins, ils atteignent une renommée qui dépasse tous les rêves de Mélanie. Celle-ci devient une véritable maman modèle. Mais tout bascule dans sa vie lorsque sa petite fille Kimmy est enlevée. Clara, la commissaire chargée de l’affaire, se lance sur les traces du kidnappeur et découvre avec stupeur le monde des enfants stars de Youtube.

 

Le nouveau roman de Delphine de Vigan a fait grand bruit au moment de sa sortie, et je ne peux que rejoindre l’enthousiasme général. L’autrice aborde ici avec brio le sujet des très jeunes Youtubeurs. Cette thématique a déjà fait grand bruit sur la toile, notamment lors de la montée des chaînes françaises telle que Studio Bubble Tea. De nombreux vidéastes et internautes s’étaient en effet indignés du rythme effréné de vidéos imposées aux enfants, et avaient pointé du doigt le vide juridique concernant le travail effectué par ces très jeunes stars et les conséquences sur leur image. Delphine de Vigan reprend bien tous ces enjeux, en évoquant notamment les moqueries que peut subir Sam ou la fatigue et la gêne que ressent Kim à être filmée quasiment en continue.

 

Le personnage de Mélanie est bien construit. L’autrice nous explique les « origines » de recherche de célébrité, le sentiment de vide qui l’habite, son envie d’être aimée, sans pour autant excuser son comportement. Nous ressentons à la fois un mélange de pitié et de colère face à elle. Clara est également un personnage intéressant, puisqu’elle constitue une portée d’entrée au monde des enfants youtubeurs, qui est une totale découverte pour elle.

 

L’ambiance policière du roman est bien rendue, il se dévore et l’on a de la peine à le reposer avant de savoir ce qui est arrivé à la petite Kimmy. L’autrice fait aussi preuve d’originalité en y ajoutant un aspect de récit d’anticipation en imaginant avec justesse le futur en 2030.

 

Je recommande ce roman à tous ceux intéressés par le thème des enfants youtubeurs ou qui désirent lire un roman qui s’approche du roman policier, sans pour autant avoir une intrigue trop complexe.

 

Les enfants sont rois de Delphine de Vigan publié aux éditions Gallimard.

 

Une vidéo sur le sujet des enfants youtubeurs (un peu datée):


 

lundi 14 décembre 2020

L'hypothèse du Lézard de Alan Moore et Cindy Canévet

L'hypothèse du Lézard 

Alan Moore et Cindy Canévet

 

 
L'hypothèse du Lézard de Alan Moore et Cindy Canévet

 

Ce magnifique roman graphique nous entraîne au sein d'une maison close, la Maison sans Horloge. Vendue par sa mère à l'âge de neuf ans, Som-Som porte un masque qui lui mange tout un côté du visage et altère ses capacités de paroles et de compréhension. C'est pourtant sous son regard que se déroule une histoire d'amour tragique et cruelle entre deux comédiens. Passion et ambition côtoient la vengeance.

J'avais entendu parler de ce livre sur la chaîne d'@alexbouquineenprada et j'avais très envie de me faire mon propre avis sur cette œuvre.

Pour commencer, il faut souligner que le travail de l'illustratrice est absolument fabuleux ! Ses dessins riches en détails retranscrivent bien l'atmosphère sombre et mystérieuse du lieu. Si la plupart des illustrations sont en noir et blanc, il y a également trois planches en couleur.


L'hypothèse du Lézard Cindy Canévet


L'histoire en elle-même m'a également semblé intéressante. En très peu de pages l'auteur parvient à construire l'atmosphère de la maison close où se situe l'intrigue ainsi que la personnalité des deux comédiens. J'ai aimé voir évoluer les rapports de force entre les personnages. La réflexion sur l'ambition et l'amour est très juste.

Som-Som est également un personnage attachant, pour qui l'on éprouve de l'empathie face à l'horreur de sa condition (même si aucune scène explicite n'est dessinée ou écrite). Cependant, elle passe finalement assez vite en retrait par rapport au reste de l'intrigue, ce que j'ai trouvé quelque peu déstabilisant. En effet, le résumé laissait véritablement penser que nous suivrons davantage son histoire.

Enfin, bien qu'elle ne soit pas décrite de façon détaillée, une scène de viol dans le récit m'a quelque peu dérangée. Nous comprenons que c'est pour montrer la relation toxique entre deux personnages, mais je reste persuadée qu'il n'y avait pas besoin de cela pour nous faire comprendre que cette relation était malsaine et vouée à l'échec.

Malgré ces points noirs, je recommande aux amoureux des romans graphiques et des atmosphères mystérieuses de se pencher sur L'hypothèse du Lézard afin de plonger en immersion dans une histoire d'amour tourmentée.

L'hypothèse du Lézard de Alan Moore et Cindy Canévet publié aux éditions ActuSF.

lundi 23 novembre 2020

Le Bal des Folles de Victoria Mas

 Le Bal des Folles

Victoria Mas

Le Bal des folles / Victoria Mas

A la fin du XIXe siècle, l'un des lieux les plus redoutés de Paris pour les femmes, pauvres comme riches, est l'hôpital de la Salpêtrière. Un mot de travers, une attitude jugée déplacée ou une autre entorse à la normalité peuvent leur valoir un aller simple entre les murs de cet asile. Cependant, ce lieu n'est plus rempli de cachots sordides où l'on enchaînait les prisonnières. C'est le haut lieu d'étude du professeur Charcot, un neurologue renommé dans toute la capitale. Geneviève, infirmière depuis des années à la Salpêtrière, est convaincue d’œuvrer pour le plus grand bien de la science et des femmes. Ses certitudes vont être bouleversées par l'arrivée d'Eugénie, une jeune bourgeoise qui prétend communiquer avec les Esprits.

J'attendais de lire ce roman avec une grande impatience, ayant entendu beaucoup de bons échos et d'avis enthousiastes. J'ai beaucoup apprécié l'aspect historique et informatif du Bal des Folles. L'autrice nous offre une véritable immersion dans cet univers clos et particulier, avec ses propres us et coutumes. Le point culminant du roman est véritablement la préparation du bal du Carême, autrement appelé le Bal des Folles, où des membres triés sur le volet de la haute société peuvent aller à la rencontre lors d'une soirée dansante de ces internées qui fascinent et répugnent à la fois.

Il est frappant de constater le manque d'empathie des médecins, qui ne les considèrent que comme des objets d'expériences scientifiques, et combien les motifs d'internement sont parfois arbitraires et injustes.

J'ai aussi aimé la rencontre entre les personnages d'Eugénie et Geneviève dont les convictions sont si différentes. Les voir évoluer tout au long du roman était très intéressant. Les relations nouées entre les patientes sont aussi très touchantes.

Cependant, ma lecture n'a pas été exempte de quelques bémols. Pour commencer, quasiment aucun des retournements de situation ne m'a surprise. Tous les évènements s'enchaînent de façon attendue. Certes, Le Bal des Folles n'a pas vocation à être un roman à suspense, mais j'aurais souhaité un peu plus de surprise pour pimenter ma lecture.

Ensuite, je trouve parfois que l'autrice fait preuve de peu de subtilité dans son propos et dans son écriture. Le but sous-jacent de Victoria Mas est de dénoncer les violences faites aux femmes aussi bien par le corps médical, que par la société dans laquelle elles vivent. Cette œuvre est profondément féministe, ce qui est très appréciable et que l'on doit encourager. Pourtant, j'ai eu parfois l'impression que l'autrice voulait le souligner et le clamer à grands traits, manquant parfois de finesse, et faisant perdre le fil de la narration avec des réflexions qui semblent parfois trop modernes pour les personnages de l'époque.

Cette façon d'appuyer sur le féminisme comme pour faire de ce roman un livre dans la tendance m'a un peu dérangée.

Malgré cela, Le Bal des Folles reste une bonne lecture que j'ai apprécié notamment pour l'aspect historique et documentaire qu'il propose. Je le conseille à ceux qui s'intéresse à la psychanalyse.

Le Bal des Folles de Victoria Mas publié aux éditions Albin Michel.

samedi 7 novembre 2020

Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon

 Celle qui marche la nuit

Delphine Bertholon

 

Celle qui marche la nuit / Delphine Bertholon


Malo 15 ans déménage à la campagne avec sa famille. Outre le déplaisir de laisser ses amis derrière lui, le jeune homme ressent de l'angoisse dans sa nouvelle demeure. La vieille bâtisse dégage des ondes néfastes, comme si des secrets étaient enfouis sous ses fondations...

Lorsque sa petite sœur Jeanne adopte un comportement de plus en plus alarmant, Malo décide de mener l'enquête et de percer le secret de sa nouvelle maison.

Ce roman jeunesse est parfait pour les jeunes lecteurs qui veulent prolonger l'atmosphère d'Halloween !

L'autrice parvient à créer une atmosphère angoissante dès l'instant où la famille arrive dans la bâtisse. Que ce soit dans la forêt qui borde la maison ou dans les couloirs du bâtiment, nous ressentons comme Malo un frisson le long de l'échine !

Delphine Bertholon s'inspire clairement des romans d'horreur traditionnels et surtout de Stephen King, qu'elle remercie d'ailleurs à la fin de son œuvre !

Nous pouvons dénombrer les éléments classiques d'un bon romans horrifique : la petite fille qui semble possédée par des forces extérieures, les parents aveugles aux phénomènes surnaturels et le jeune protagoniste qui doit bien malgré lui jouer au chasseur de fantôme !

Le dénouement de l'intrigue n'a pas été une surprise pour moi, les éléments qui se déroulent dans ce récit sont assez attendus et conventionnels. Cependant l'histoire se lit très bien et l'on passe un agréable moment frissonnant avec Malo !

Je conseille ce roman aux jeunes adolescents qui n'osent pas encore attaquer franchement le genre de l'horreur.

 

Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon publié aux éditions Albin Michel.

mercredi 14 octobre 2020

Les aérostats d'Amélie Nothomb

Les aérostats

Amélie Nothomb

 


Pour arrondir ses fins de mois, Ange, une étudiante bruxelloise, décide de donner des cours particuliers de français. Elle fait alors la connaissance de Pie, un jeune homme dyslexique que son père dit incapable de lire un seul volume. Ange découvre au contraire que Pie est capable de dévorer des romans s'il les trouve à son goût.

Ange se lance alors dans la tâche ardue de transmettre à cet adolescent le plaisir de lire...

Ce roman est une bonne lecture pour moi!

L'idée de départ est très bien amenée, et c'est une joie de voir Ange et Pie débattre autour de classiques de la littérature comme L'Odyssée d'Homère et La métamorphose de Kafka. Une fois le livre refermé, on ressent l'envie de dévorer des romans d'une traite comme le fait le jeune héros !

C'est également un texte qui évoque de façon juste le thème de la solitude. Ange ne parvient pas à se faire accepter par ses camarades de faculté et Pie n'a pas d'amis au sein de son lycée. La lecture devient un refuge pour ces deux solitaires. Ils apprennent à se connaître par l'interprétation qu'ils font des textes et des mots.

Ma seule déception est la façon dont la fin est construite et amenée. Sans rien révéler , j'ajouterai seulement que j'ai trouvé le retournement de situation trop brutal et presque incongru, comme si l'autrice n'avait pas su comment terminer son histoire et avait opté pour une fin sensationnelle en dernier recours.

Cela ne gâche cependant pas ma lecture que, pour faire honneur au héros du livre, j'ai dévoré en à peine une journée !

Merci à @la_librairie_de_margota pour ses bons conseils ❤️.

mercredi 2 septembre 2020

Transparente de Jun Ogino

 

Transparente


(Tomes 1 et 2)


Jun Ogino

 

 

Transparente / Jun Ogino


Aya Kinomiya grandit dans une famille dysfonctionnelle. Son père, un homme violent, ne cesse de s’en prendre à sa mère, sous l’œil indifférent de son grand frère. Impuissante face à cette brutalité, elle se découvre brusquement le don de disparaître à volonté. Grâce à ce nouveau pouvoir, elle parvient à dénouer la situation. Mais en grandissant, elle voit poindre en elle une culpabilité qui l’empêche de véritablement se lier aux autres. Alors qu’elle entre au lycée, deux jeunes filles percent petit à petit sa carapace, et lui permettent ainsi de vivre pleinement.

Ce manga est un coup de cœur ! Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas lancée dans une lecture sous ce format, et cela m’a fait très plaisir de découvrir cette série. Je trouve que le mangaka met en place l’intrigue de façon à la fois sobre, sans scènes de violences excessives, mais en même temps très parlante. Le dessin des expressions du visage du père d’Aya lorsqu’il est en colère laisse très clairement transparaître la brutalité de son comportement. Nous nous attachons immédiatement à la jeune héroïne et nous compatissons à son malheur.

L’intervention d’un élément fantastique dans ce cadre réaliste est aussi très bien amenée. Le lecteur peut rapidement l’interpréter comme l’expression de la culpabilité de la jeune fille et de sa crainte de se lier aux autres.

Les relations que créée Aya avec ses deux amies sont aussi agréables à suivre. J’ai aimé voir comment petit à petit la lycéenne s’ouvre aux autres. La fin du tome 2 nous laisse sur notre faim, avec un revers brutal et inattendu, et j’ai très hâte de connaître la suite ! La série est en quatre tomes, ce qui évitera, je pense, d’étirer l’histoire en longueur. Tous les opus sont sortis en VO, et le tome 3 sera disponible en français le 20 septembre 2020.

Un manga parfait pour ceux et celles qui aiment les séries courtes, réalistes et contemporaines.

 Transparente de Jun Ogino publié aux éditions Kurokawa.

vendredi 28 août 2020

L'Assassin Royal : Tome 1 : L' Apprenti Assassin de Robbin Hobb

 L'Assassin Royal

Tome 1 : L'Apprenti Assassin

 Robin Hobb


L'apprenti Assassin / Robin Hobb


 Grâce à @de_poudlard_a_anima j'ai pu découvrir le merveilleux premier tome de la série L'assassin Royal de Robin Hobb !

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas laissée autant embarquer dans un univers de fantasy médiévale ! Nous y suivons les aventures de Fitz, le fils illégitime du prince Chevalerie , qui va se voir dispenser la formation d'assassin pour le compte du Roi. Malgré son jeune âge, Fitz se retrouve pris au milieu d'intrigues de Cour qui pourraient engendrer sa chute, voire sa mort ...

Ce premier tome pose les bases de l'univers dans lequel nous allons évoluer. Malgré les nombreuses descriptions, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

J'ai immédiatement ressenti de l'affection pour le personnage de Fitz, notamment en le voyant grandir et évoluer. L'auteur en fait un personnage très humain, avec ses défauts et ses moments de doute, mais également avec un cœur tendre. Sa relation avec Burrich, le maître écuyer qui l'a élevé, est très touchante, bien que complexe et semée parfois de non-dits.

D'autres personnages, comme celui du Fou, me fascinent, et j'ai hâte d'en apprendre plus sur eux dans les prochains tomes.

Pour les amoureux d'intrigues politiques, de fantasy se déroulant au Moyen-Âge ou de longues sagas, cette série est faite pour vous !

 

L'Assassin Royal : Tome 1 : L' Apprenti Assassin de Robbin Hobb publié aux éditions J'ai Lu